Les primes de déménagement de la CAF et du FSL

Il existe différentes aides pour déménager. Une famille nombreuse ou aux revenus modestes peut demander une prime de déménagement CAF et FSL. L’allocation de la prime de déménagement de la CAF dépend des ressources, de la situation professionnelle des personnes du foyer, et du nombre d’enfants à charge. La prime de déménagement du Fonds de Solidarité pour le Logement concerne la situation financière du locataire ou propriétaire demandeur.

  1. La prime de déménagement de la CAF
  2. La prime de déménagement du FSL

La prime de déménagement de la CAF

La prime de déménagement de la Caisse d’allocations familiales s’adresse aux familles nombreuses. Sa fonction est de financer une partie du déménagement s’il est motivé par la naissance d’un nouvel enfant. Pour avoir le droit d’en bénéficier, il faut que :

  1. Le foyer compte 3 enfants à charge (en incluant l’enfant à naître) ;
  2. La nouvelle résidence ouvre un droit à l’ALF ou à l’APL.

Le déménagement en question doit avoir lieu entre le premier jour du mois suivant le 3e mois de grossesse et le dernier jour du mois précédant les 2 ans de l’enfant. La demande de la prime doit se faire dans les 6 mois après le changement de logement. Son montant a un plafond de :

  • 991,58 euros pour 3 enfants ;
  • puis 82,63 euros par enfant supplémentaire.

La prime de déménagement du FSL

La prime de déménagement du Fonds de Solidarité pour le Logement permet de financer les dépenses liées au déménagement, mais aussi :

  • Les dépenses d’entrées au logement : premier loyer, dépôt de garantie, frais d’agence…
  • Certaines dettes et impayés : factures d’électricité, loyers impayés, etc.

Pour en bénéficier, le locataire ou propriétaire peut prendre contact avec son CCAS (centre communal d’action sociale). Les critères d’attribution de cette allocation de solidarité sont variables selon le département. Le dossier prend en compte les ressources et la situation professionnelle.

Nous vous recommandons ces autres pages :